Candidatures 2017-2018

5 février 2017
Dossier de candidature à compléter en ligne du 20 février au 28 mars 2017
Accueil > Enseignement > Contrôle des connaissances

Contrôle des connaissances


Pour obtenir le diplôme de Master 2, tout étudiant doit avoir obtenu 60 ECTS, dont 30 dans les unités d’enseignement (UE) fondamentales, 20 dans les UE de parcours et 10 dans le mémoire final (qui doit être accompagné par un stage pour les étudiants qui suivent le parcours professionnel).

Il n'y a pas de mention de fin de semestre, la mention en fin de M2 est basée sur la moyenne annuelle calculée sur l'année. Les seuils d’attribution des mentions sont : 12=mention assez bien / 14=mention bien / 16=mention très bien.

Les étudiants doivent suivre au total 16 unités d’enseignements (UE) :

  • 6 UE fondamentales dont le suivi est obligatoire

  • 10 UE de parcours qui peuvent être choisi parmi l’offre des cours en option (un enseignement de recherche alternatif (UE Libre) dans un autre master dauphinois peut être choisi pour substituer une UE de parcours dans le master EFC après l’accord du directeur de la formation).

 

Les 6 UE fondamentaux

  • donnent lieu à un examen terminal prenant la forme d’une épreuve écrite ou d’un dossier à rendre

  • les notes obtenues se compensent entre elles et les étudiants doivent obtenir, pour ce premier groupe d’enseignements, une moyenne générale de 10/20

  • une note minimale, de 7/20 est exigée pour chaque UE ; chaque UE fondamentale réussie donne droit à 5 ECTS.

 

Les 10 UE de parcours

  • ces enseignements sont sanctionnés par une évaluation définie par l’enseignant (épreuve écrite ou orale, mémoire, étude de cas…)

  • les notes obtenues se compensent entre elles et les étudiants doivent obtenir, pour ce deuxième groupe d’enseignements, une moyenne générale de 10/20

  • une note minimale de 7/20 est exigée pour chaque UE ; chaque UE de parcours réussie donne droit à 2 ECTS.

 

Le mémoire

  • l’étudiant choisit un directeur de mémoire avec lequel il fixe le thème et les délais ; les mémoires des étudiants suivant le parcours professionnel seront sensiblement moins élaborés (30 à 50 pages) que les mémoires des étudiants suivant le parcours de recherche (60 à 80 pages) ;

  • une épreuve orale soutenue devant deux enseignants du Master permet d’apprécier la capacité de chaque étudiant à comprendre et à illustrer les enjeux principaux du domaine traité ;

  • sauf exception motivée et avec l’accord du directeur de la formation, le thème du mémoire doit être en cohérence avec le stage poursuivi ;

  • les mémoires des étudiants qui suivent le parcours recherche seront également évalués en ce qui regarde la maîtrise de techniques formelles et la capacité de recherche scientifique ;

  • la note finale pour le mémoire se compose de 75% environ du travail écrit et de 25% environ de l’épreuve orale ;

  • dans les deux parcours, une note totale minimale de 10/20 doit être obtenue pour le mémoire ; 

  • un mémoire réussi (en articulation avec un stage réussi) donne droit à 10 ECTS.

 

Le stage

  • les étudiants dans le parcours professionnel doivent suivre un stage professionnel entre 3 et 6 mois

  • les étudiants dans le parcours recherche peuvent suivre un stage professionnel entre 3 et 6 mois

  • une synergie avec le thème du mémoire n’est pas obligatoire mais fortement recommandé

 

Remarque générale

Toute note inférieure à 7/20 est éliminatoire. Des épreuves d’appel correspondant à une deuxième session sont néanmoins organisées pour les seuls enseignements au titre desquels la note minimum n’a pas été obtenue. Elles peuvent revêtir la forme d’un examen oral.

Un étudiant qui n’aurait pas satisfait à toutes les épreuves, peut être autorisé, par le directeur de la formation, de façon exceptionnelle, à redoubler pour étaler sur 2 ans la préparation de son diplôme.